JEAN DUBUFFET & ATELIER SLAVKO KOPAC

vendredi 30 juin 2017 14:00
Salle 16 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Informations sur la vente
VENTE JUDICIAIRE SUR ORDONNANCE DU TRIBUNAL D’INSTANCE 

Nous avons le plaisir de vous annoncer notre prochaine vente aux enchères publiques qui se déroulera le
Vendredi 30 juin 2017 à Drouot, salle 16 à 14h.

JEAN DUBUFFET
ET  
SLAVKO KOPAČ



PARTIE D’ATELIER DE L’ARTISTE SLAVKO KOPAČ
1ére PARTIE
HOMMAGE À L’ART BRUT




Comme mes propres travaux ceux de Kopač tournent le dos à l’art institutionnel. ll se refuse à emprunter rien à l’intellectualisme culturel. ll a pris entièrement le parti cle la brûlante spiritualité sauvage. ll n’a quête que de l’innocence, de l’invention pure. Son art cependant est extrêmement contrôlé et raffiné. C’est le très précieux raffinement barbare qui, à partir des évocations les plus simples, les plus pauvres et en n’y mettant en œuvre aussi que les moyens les plus rudimentaires, atteint dans son expression une intensité que les productions académiques ne connaissent plus. Nous nous sommes rencontré Kopač et moi quand il est arrivé à Paris il y a plus de trente ans. Son art était alors déjà constitué tel qu’il est demeuré ; ses positions déjà fortement prises n’ont plus dans la suite varié. De mes propres peintures. qui procédaient de visées similaires, il ne connaissait alors rien, non plus que moi des siennes. Nos aspirations communes nous ont rapprochés, elles ont fondé notre solide amitié. J’affectionne beaucoup ses ouvrages, ils me donnent vive émotion et admiration. Jean DUBUFFET 1981

Extrait de «Exposition Chave, Salut à Jean Dubuffet - Vence 1985»


Gilles FRASSI
Expert Art Moderne et Contemporain
gillesfrassi@yahoo.fr
+ 33 (0) 6 07 94 50 87

Vente dirigée par Maître Marielle DIGARD

Frais de vente 14,40%TTC
 

Biographie de Slavko Kopac


1913
Naissance de Slavko Kopac le 21 août à Vinkovci, en Croatie du Nord.
1933
Il s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Zagreb et obtient son diplôme en 1937.
1937
Premières expositions en Croatie.
1939
Le gouvernement français accorde à Slavko Kopac une bourse d’étude. Il s’installe à Paris pour un an.
1940
En septembre il devient professeur de dessin au lycée de Mostar puis au lycée classique de Zagreb. A cette époque, il expose personnellement et participe à des expositions de groupe, notamment à la Biennale de Venise.
1943
Kopac entreprend un voyage d’étude en Italie et il se fixe à Florence où il demeurera jusqu’en 1948. Durant cette période il est inscrit à l’université de Florence en philosophie. Ce séjour en Italie est ponctué par de nombreuses expositions. Les travaux de cette époque italienne sont essentiellement des aquarelles et des gouaches.
1948
Kopac quitte l’Italie pour revenir, cette fois définitivement, s’installer à Paris. Il y fait alors la rencontre de Jean Dubuffet, avec lequel il devient ami et collabore à la constitution de la collection de l’Art Brut et à ses publications. Il en demeurera le conservateur jusqu’au transfert de la collection à Lausanne en 1975. Il poursuit parallèlement son travail de peinture, sculpture et céramique.
1949
Il illustre un poème de son ami André Breton Au regard des divinités (édition par l’auteur). Tir à cibles texte et illustration de Slavko Kopac, édition par l’auteur.
1950
Il participe à l’Almanach Surréaliste du demi-siècle. Slavko Kopac s’est exprimé à travers de multiples techniques et matériaux. A la technique classique de l’huile sur toile ou sur bois, il allie peinture vinylique, sable, pneu de voiture, métaux et autres matériaux combinés. Pour ses sculptures il utilise alors céramique, ciment, pierre, bois, lave, verre, terre cuite et charbon.
1951
Le soleil se couche au pays des éléphants, texte et illustration de Slavko Kopac, édition par l’auteur.
1953
Slavko Kopac se marie en mai, il vivra à Montmartre avec sa femme, depuis cette date jusqu’à sa mort.
1954
Naissance de son unique enfant, Laurent.
1957
Passe l’été à Vence où il fait la connaissance d’Alphonse Chave alors ami de Jean Dubuffet. Chave, lui organise, cette année-là, une première exposition individuelle dans sa Galerie.
1959
Travaille de manière intense, peinture acrylique sur toile ainsi que sur papier.
1962
Acquisition d’une petite maison à Vence, où il fait de fréquents séjours.
1967-1968
Météores, texte de son ami Radovan Ivsic, et illustration de Slavko Kopac.
1969
Voyage à Zagreb avec sa femme et son fils.
1970
Débute une expérience de sculptures en papier mâché. Celle-ci se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 1972.
1972
Mes très riches heures, texte et illustration de Slavko Kopac, édition par Pierre Chave.
1975
Avec Jean Dubuffet, Slavko Kopac organise le départ de la collection de l’Art Brut vers Lausanne. Il en devient alors membre du Conseil d’Administration et se rend annuellement à ses réunions.
1977
Se rend à Zagreb où lui est organisée une importante rétrospective au Musée d’Art Moderne.
1981
La Galerie Paris Art Center lui consacre une rétrospective.
1982
Voyage à New York pour le tirage et la signature de lithographies.
1985
La Galerie Alphonse Chave rend un hommage à Jean Dubuffet. A cette occasion les deux peintres se trouvent réunis pour une exposition de leurs œuvres.
1987
Nouveau voyage en Italie. Il retrouve la ville de Florence et de vieux amis de jeunesse.
1989
Il réalise le rideau de scène du théâtre de la ville d’Osijek (Slavonie orientale). Inauguration du rideau du théâtre en décembre.
1991
Long séjour à Vence.
1992
Exposition à la Galerie Alphonse Chave. Devient membre de l’Académie des Sciences et des Arts de Zagreb.
1994
Edition par Pierre Chave de Chapeau ivre, texte et illustration de Slavko Kopac.
1995
Slavko Kopac meurt à Paris le 23 novembre.

Conditions de ventes